KIKK Festival

Une équipe de notre institut a gagné le deuxième prix du concours du KIKK avec leur projet : Living Water.

Le témoignage des étudiants :

Durant le KIKK festival 2013, nous avons eu la chance de participer au « KIKK Kontest 2013 » durant lequel nous avons pu réaliser notre prototype d’eau vivante. Le principe de l’eau vivante est assez simple, il s’agit d’ajouter des sens et des émotions ou des humeurs à l’eau et ainsi permettre de nouvelles interactions entre l’homme et une étendue d’eau. Pour le « Kontest » nous avons décidé de lui ajouter le sens de la vue à l’aide d’un système « Microsoft Kinect », ainsi que des émotions basiques simulées à l’aide d’une série de pompe « PumpsPark » pour le mouvement de l’eau. De plus, nous avons ajouté un projecteur pour pouvoir associer une couleur aux humeurs de l’eau (rouge = fâchée, bleu = calme, …).
Tous ces outils mis ensemble, nous ont permis de donner la sensation de vie de l’eau.
Par exemple :

    Eau fâchée : Une couleur rouge est projetée sur la surface de l’eau et celle-ci s’agite de plus en plus en fonction de la proximité de la personne détectée.
    Eau joueuse : L’eau vous propose de jouer à un jeu où il faut toucher un jet aléatoirement généré sur une des pompes (une sorte de jeu de la taupe)
    Eau lassée : si personne n’est présent pendant un certain temps l’eau va tenter de se faire remarquer à l’aide de jet d’eau

KIKK
L’idée nous est venue de l’envie de changer la vision que peuvent avoir les gens sur certains composés « inertes » tel que l’eau. En donnant de la « vie » à l’eau, nous pouvons créer un monde où il existe une forme de respect envers l’eau comme si il’ s’agissait d’un être vivant. De cette manière nous pouvons sensibiliser les gens et ainsi éviter certains scénarios catastrophiques. De plus, il s’agit aussi d’un projet « artistique »

 

En ce qui concerne l’équipe « LW-Team », celle-ci était essentiellement composer d’étudiant de 1 er Master en informatique provenant de l’Institut supérieur industriel de Bruxelles (ISIB) :

    Marro Gabriele : S’est essentiellement occupé de la gestion des pompes sur le projet.
    Tom De Man : S’est essentiellement occupé du traitement des images de la « Kinect »
    Antoine Landrieu : S’est occupé de la logistique sur le prototype

L’ensemble du matériel utilisé lors du « KONTEST » nous a été prêté par le laboratoire « LARAS » qui s’occupe de la recherche pour les sections informatique et électronique de  l’ « ISIB ».